Jacques Benveniste et Luc Montagnier

Jacques Benveniste et Luc Montagnier

Dr Bacques Benveniste

Jacques BenvenisteEn 1988, Jacques Benveniste créait la surprise en annonçant la découverte d’un pouvoir rémanent de l’eau. Pour faire (très) court, le Français Jacques Benveniste a publié dans Nature, en 1988, une étude expliquant que l’eau gardait une « mémoire » des composés avec lesquels elle a été en contact.
Cette étude validerait donc les principes de l’homéopathie. Et Benveniste lui-même se rendait compte de la portée de ses travaux, comme il l’écrivait dans Le Monde du 30 juin 1988 :

« Les résultats de notre recherche imposent à tous, et surtout à la communauté scientifique, un considérable effort d’adaptation. Il s’agit d’entrer dans un autre monde conceptuel. Le changement de mode de pensée n’est pas moins grand que lorsqu’on est passé avec la Terre de la platitude à la rotondité. (…)

Luc Montagné

Un documentaire diffusé en juillet 2014 par France 5 révèle les dernières découvertes – « révolutionnaires » selon ses propres termes – du Pr Luc Montagnier, colauréat du prix Nobel de médecine 2008 pour la découverte du virus du Sida. S’appuyant sur les travaux très controversés de Jacques Benveniste sur la mémoire de l’eau, Luc Montagnier revendique d’être capable de téléporter de l’ADN par email. Réalité ou chimère

Une réponse

  1. Sara dit :

    Merci beaucoup pour le partage ! Je viens de visionner la première vidéo car je fais mon mémoire sur la mémoire de l’eau. C’est passionnant, je suis choquée de voir que pas plus de scientifiques s’intéressent à cela..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *